Aller au contenu

Comment préparer les salsifis

 

Le salsifis est une racine très peu cultivée de nos jours. On le trouve parfois sur les étals des maraichers ou dans des paniers de légumes, rarement en grande surface. Il est possible que sous l'appelation salsifis soit aussi vendu sa cousine la scorsonère, qui est noire mais a le même goût et qui se cuisine de la meme manière.

Pour le consommer, il faut l’éplucher. Avant, ou après la cuisson. Le salsifis noircit après l’épluchage à cru, il convient donc de l'arroser de vinaigre ou de jus de citron (ou le tremper dans un saladier d'eau avec une cuillère de vinaigre). En outre, il contient un latex assez désagréable à la manipulation, qui en plus d'être collant, tache les mains même après plusieurs lavages, il est donc plus souvent recommandé de ne le peler qu’après la cuisson, dans l’eau bouillante, pendant 20 à 30 min, ce qui évite ces désagrements.

Les conserver : Emballer de papier journal ou Kraft et conserver dans le bac à légume jusqu’à 5 jours. Ne pas les laver ni le peler.

 

Les cuisiner :

Au beurre : Verser dans de l’eau bouillonnante dans laquelle vous ajouterez 1 CAS de farine diluée dans de l’au froide. Cuire jusqu’à ce qu’ils soient presque entièrement cuits. Faire revenir dans du beurre et parsemer de persil. (Ma photo).

Rôtir : Verser dans de l’eau bouillonnante jusqu’à ce qu’ils soient moitié cuits. Fendre en deux, enduire d’huile et parsemer de fleur de sel et de poivre du moulin. Enfourner.

En crudité : Râper et de suite enduire de vinaigrette rehaussée d’un filet de citron. Ainsi ils ne fonceront pas.

Dans une soupe ou un bouillon. (une soupe salsfis/panais est un délice!)

En gratin : Verser dans de l’eau bouillonnante jusqu’à ce qu’ils soient cuits. Déposer dans un plat beurré, couvrir de béchamel et de fromage râpé et enfourner jusqu’à ce que ce soit gratiné.

Le salsifis et la scorsonère renferme de l’inuline, qui contribuerait à la santé des intestins et au bon fonctionnement du système immunitaire.